Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cosmétiques de Po

No Poo, Low Poo… nouvelles tendances ?

Les Cosmétiques de Po

Bonjour à toutes et à tous,

Il n'y a pas très longtemps, je vous ai parlé très brièvement du No Poo dans l’article de mon shampooing au rhassoul amélioré. Je vous en parle un peu plus longuement aujourd’hui.

Mais qu'est ce que le No Poo ? C’est la contraction de No Shampoo (pas de shampooing en anglais). D’accord, mais ça veut dire quoi ? Qu’on ne se lave plus ? Ce n’est pas ça non plus et je vais tenter de vous l’expliquer...

Les méthodes No Poo et Low Poo partent du principe que lorsqu’on se lave très/trop régulièrement les cheveux avec un shamprout (entendez par là un shampooing du commerce plein de cochonneries) le sébum, que notre cuir chevelu produit, disparaît, le cuir chevelu se sentant "agressé" déclenche une nouvelle production de sébum pour se protéger… alors, on se relave les cheveux parce qu'ils sont gras et on se retrouve dans un cercle vicieux où nos cheveux deviennent de plus en plus gras, de plus en plus vite !

Ces méthodes en arrivent à la conclusion que pour réduire notre production de sébum (et donc pour avoir les cheveux moins gras) il faut impérativement diminuer et espacer nos shampooings ! Une sorte de régulation du cuir chevelu...

Voici un aperçu de ces méthodes que je vous ai rédigé après avoir fait le tour des différents articles trouvés sur le web. Il s’agit là, bien sûr, de ma propre interprétation.

No Poo, Low Poo… nouvelles tendances ?

No Poo, Low Poo, tout se rejoint ?

Tout est parti d’une méthode inventée par une coiffeuse américaine aux cheveux frisés qui cherchait une solution pour les chevelures de son type (sèches et fragiles). La Curly Girl Method était née. La méthode consiste à substituer le shampooing par un après-shampooing naturel sans silicones et sans sulfates. Elle s'est finalement adaptée à tous les types de chevelures, on l’appelle également Low Poo (low = faible en référence à la faible quantité d’agents lavant ou tensioactifs).

A noter que les après-shampooings contiennent, tout comme les shampooings, des tensioactifs (agents moussants et lavants), ceux-ci y sont présents en plus faibles quantités, ils lavent donc tout de même les cheveux de façon moins agressive.

Le Low Poo étape par étape :

1 – Mouiller abondamment ses cheveux

2 – Répartir à la main une noix d’après-shampooing sur l’ensemble du cuir chevelu et des longueurs

3 - Ajouter un peu d’eau, émulsionner et rincer

4 – Sans essorer, renouveler l’opération mais uniquement sur les longueurs et les pointes

5 – Emulsionner et démêler aux doigts

6 – Rincer rapidement

Le No Poo a été, quant à lui, lancé par une bloggeuse américaine. Il consiste à espacer les shampooings jusqu’à ne plus se laver les cheveux qu’avec de l’eau, c'est le fameux Water Only (que l'on traduit par : seulement de l’eau). Le parcours pour y arriver est relativement long, il faut y aller très doucement et très progressivement pour finir par ne se laver les cheveux quasiment plus qu’avec de l’eau en massant le cuir chevelu pour bien décoller les impuretés. Le cuir chevelu est assainit et régulé, il ne produit quasiment plus de sébum !

Bien sûr, on n’y arrive pas du jour au lendemain, dans un premier temps on commence par remplacer les shamprout par des shampooings bio ou home-made et on espace progressivement. Pour tenir entre deux shampooings, vous pouvez vous aider des shampooings secs ou faire des Water Only (permettent de gagner 1 à 2 jours).

Une fois les shampooings espacés (un seul par semaine), on démarre vraiment le No Poo et on se lave les cheveux avec du bicarbonate de soude mélangé à de l’eau, on obtient une sorte de pâte (qui ne mousse pas, bien sûr) et on finit par un rinçage au vinaigre de cidre (évidement dilué).

Si vous trouvez le bicarbonate trop abrasif et, si comme moi, vos cheveux n’aiment pas le vinaigre… Vous pouvez substituer !

En remplacement du bicarbonate, vous pouvez utiliser des poudres lavantes comme le rhassoul, la farine de pois chiches, la poudre de shikakaï ou de sidr. Vous pouvez également laver vos cheveux avec du miel (en pose de 2h) suivi d'un rinçage à l'eau, du gel d’aloe véra (en application le soir et brossage le matin) ou avec un shampooing maison aux œufs (comme nos grand-mères).

En eau de rinçage vous pouvez substituer le vinaigre de cidre par du jus de citron (dilué), une eau minérale, une infusion de camomille ou de romarin (froide bien sûr !).

Le Water Only étape par étape :

1 – Tête en bas, mouiller abondamment ses cheveux sous l’eau chaude

2 – Masser du bout des doigts l’ensemble du cuir chevelu (2 bonnes minutes)

3 – Faire glisser les doigts le long des longueurs (comme si vous faisiez glisser le sébum jusqu’aux pointes)

4 – Rincer à l’eau chaude longuement en continuant de masser et de faire glisser vos doigts

5 – Terminez par un rinçage rapide à l’eau froide

6 – Essorez

7 – Versez l’eau de rinçage sur le cuir chevelu et les longueurs

8 – Essorez et essuyez votre chevelure dans un linge doux (type lange en tissu pour bébé)

9 – Laissez sécher vos cheveux à l’air libre

No Poo, Low Poo… nouvelles tendances ?

No Poo, Low Poo, deux choses reviennent sans cesse…

- le brossage des cheveux, de préférence avec une brosse en poils de sanglier. Longuement et minutieusement, on brosse sa chevelure des racines vers les pointes

- l’importance d’espacer et/ ou diminuer les shampooings afin de ne plus être dans le cercle vicieux « je lave – ça regraisse – je relave »

Ce que je retiens et compte mettre en œuvre

Cela fait un moment que j'ai introduit les poudres dans ma routine capillaire et je ne le regrette absolument pas. Je me suis également inscrite à un groupe privé sur Facebook : No poo & water only qui regorge de conseils et de témoignages.

Je pense démarrer le No Poo très prochainement (je tatonne déjà un peu) mais je ne pense pas arrêter totalement les shampooings aux poudres, un shampooing par semaine me semble indispensable pour le moment.

J'essaierai bien une ou deux fois le Low Poo (même si j'ai un peu peur que ce soit trop gras pour mes cheveux) simplement par curiosité mais aussi parce que pour pouvoir émettre une critique objective, il faut au moins avoir essayé !

J’espère que je ne vous ai pas perdu(e)s en cours de route… J'espère aussi que mon article ne comporte pas d'inexactitudes et si c'est le cas je m'en excuse. N'hésitez pas à me contacter pour que je puisse rectifier les éventuelles erreurs.

Si mes prochaines "expériences" capillaires vous intéressent, pensez à vous abonner au blog ou à suivre la page Facebook !

En vous remerciant de m’avoir lue, je vous dis à très bientôt pour le résultat de mes premiers essais de Low Poo, No Poo et Water Only…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article